Accueil

 

Bienvenue

 


Recevoir un résident de l’EHPAD pour un café, ça vous tente ?


P’tit Déj chez l’habitant est un projet qui s’inscrit dans une démarche solidaire. L’idée est simple : permettre à certains résidents d’EHPAD de se faire désirer. En effet, certains résidents peuvent dire que la seule chose qu’ils attendent c’est la mort. Ptit déj chez l’habitant  est un projet qui tente de transformer l’attente de la mort  par celle de la convivialité, du partage et de la vie. Cela permet de passer d’une position d’attente à celle d’être attendue !

Ainsi, les habitants des communes environnantes sont invités à manifester leur désir d’accueillir le temps d’un café, ou d’un thé, un résident de l’EHPAD.

Ce projet est porté par Nasser BOUZOUIKA, psychologue au CHAVS, ainsi que les équipes soignantes. Les personnes intéressées sont priées de téléphoner au 03 85 36 23 50 ou d’envoyer un courriel à info@ch-avs.fr (objet : petit-déjeuner chez l’habitant). Il planifiera les rencontres cet automne.

pti_dej


Pont de Veyle, le 02 août 2022


Affaire suivie par : Monsieur Claude MARECHAL : info@ch-avs.fr

Objet : Point de situation au centre hospitalier Ain – Val de Saône – Sites de Pont de Veyle, Thoissey et Montmerle sur Saône

Mesdames, Messieurs
Après le choc des premières vagues et plusieurs mois de lutte intensive, nous avons désormais appris à vivre avec le coronavirus dans notre vie quotidienne. Si bien que la 7ème vague, que nous venons de traverser, a finalement eu peu d’impact sur nos établissements.
Face à ce constat d’une immunité collective satisfaisante – grâce aux succès de la vaccination et à l’immunité naturelle induite par les infections – le Parlement a voté la fin de l’état d’urgence sanitaire à compter du 1er août 2022. L’abrogation de ce régime exceptionnel ne vient pas pour autant supprimer l’intégralité des mesures en vigueur. Il permet néanmoins à la Direction de chaque établissement de déployer des mesures adaptées à la situation du moment, dans un esprit de mesure et de protection des personnes accueillies.
Au regard de ces éléments, la Direction commune des établissements du Centre Hospitalier Ain Val de Saône, de La Maison Bouchacourt et de la Résidence d’Urfé a décidé des mesures suivantes :

  • Le port du masque reste fortement recommandé pour tous les visiteurs de l’établissement au sein des espaces communs. En effet, le masque reste notre principal outil pour lutter contre d’éventuels clusters, il apparaît donc primordial de le conserver pour le moment.
  • Il ne sera plus demandé aux personnes extérieures de passe sanitaire pour entrer dans l’établissement.
  • Le registre d’entrée est maintenu. Ce dernier permet de mettre en œuvre un contact tracing efficace en cas de recrudescence épidémique.
  • Enfin, je précise que l’obligation vaccinale des soignants et personnels des structures sanitaires et médico-sociales reste en vigueur, conformément à la décision du Ministre de la Santé sur avis de la Haute Autorité de Santé.

Comme toujours, je vous rappelle que ces mesures pourront changer si la situation épidémique au sein des établissements venait à évoluer.
En comptant sur votre sens du civisme et en vous souhaitant, à toutes et tous, une belle fin de saison estivale.
Je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, mes salutations distinguées.

 

 

Le Directeur
Claude MARECHAL


Pont de Veyle, le 30 mars 2022


Mesdames, Messieurs,
Suite à l’apparition de plusieurs cas de grippe dans certains services de l’établissement, nous attirons votre attention sur la plus grande vigilance à observer lors de vos visites. Pour ce faire, nous vous invitons à :
• Limiter le nombre de visiteurs à 2 personnes maximum en chambre (si votre proche est grippé les visites sont interdites, sauf exception, pendant 7 jours)
• Porter un masque sur le nez et la bouche pendant toute la durée de votre visite (en particulier dans la chambre)
• Renforcer l’hygiène des mains grâce aux flacons de solution hydro-alcoolique que vous trouverez à disposition à l’entrée de l’établissement ainsi que dans les chambres.
• Reporter votre visite si vous présentez des symptômes (fièvre, toux,…) ou si vous avez été en contact avec une personne présentant des symptômes.

Les mesures de contrôle de l’épidémie (suspension des repas en salle à manger et des activités collectives) ont été mises en place dans les services présentant des cas. La prescription d’un traitement curatif ou préventif sera proposée par le médecin ayant la charge du patient ou du résident.
Les nouvelles admissions, ainsi que la rééducation en salle sont différées pour les secteurs concernés.
Bien sûr, ces mesures sont appelées à évoluer et seront adaptées en fonction de la situation.
La grippe peut-être une maladie grave surtout chez les personnes fragiles comme les patients ou les résidents de notre établissement et nous comptons sur votre implication pour assurer leur sécurité.
Nous vous remercions de votre compréhension. La direction et les professionnels restent à votre disposition pour répondre à vos questions.

 

Le Directeur
Claude MARECHAL

Comments are closed